Previous Next

LOMBALGIE • CONSEILS DU COACH

Le mal de dos touche des millions de personnes en Europe et l’on pense souvent à tort que le mal de dos ne touche que les adultes et les personnes âgées, mais en réalité, les enfants aussi peuvent être atteints. 80 % des gens seront amenés à souffrir d’un mal de dos au cours de leur vie et chaque année, environ 15 à 20 % des adultes souffrent de douleurs lombaires, représentant ainsi une des principales causes d’handicap dans la population active.

Soulever régulièrement des charges lourdes ou le faire dans de mauvaises positions, au quotidien ou dans son activité professionnelle entraine un déséquilibre des chaines musculaires qui est l’une des causes des maux de dos.
La chaine postérieure composée principalement des muscles du dos et des fessiers se développe davantage mais perd considérablement en souplesse. Alors qu’en avant, la chaine antérieure composée principalement des abdominaux se relâche et ne permet plus de compenser les pressions exercées sur la colonne vertébrale. Ainsi, chez ces personnes, ce sont les modifications musculaires et les contraintes mécaniques, et non pas le vieillissement qui amènent la perte de souplesse de la colonne, mais avec les mêmes conséquences : la lombalgie...


Comment traiter une lombalgie ?

1- Consulter votre médecin :

    Commencez par faire une visite chez de votre médecin traitant. Il est important de poser un vrai diagnostic sur une douleur qui persiste pour éviter qu'elle ne devienne chronique.

2- Consulter un kinésithérapeute, ostéopathe, etc :

    Il est possible que vous ayez besoin d'une petite manipulation. Suivre les recommandations de votre médecin.

3- Renforcement musculaire et étirements

    Quelques exercices bien réalisés vont vous permettre de protéger votre colonne vertébrale et limiter significativement les risques de récidive. De plus, ces exercices contribuent à un effet ventre plat, parfait pour cet été !
    Abdominaux : Renforcement des muscles de la sangle abdominale (grand droit de l'abdomen, obliques, etc) pour compenser les mouvements du dos.

sangle abdominale

    Transverse : Renforcement en position statique de cette "gaine" qui protège la colonne et réduit considérablement les risques de blessures dus aux faux mouvements du quotidien.

transverse

    Dorsaux et fessiers: Etirement de la chaine dorsale pour redonner de la mobilité à votre colonne vertébrale ainsi qu'à votre bassin et leur permettre de s'adapter aux mouvements à effectuer.

dorsaux


Les exercices se doivent d’être réalisés dans des positions irréprochables pour ne pas se blesser davantage. Les conseils d’un professionnel du sport-santé sont fortement recommandés ! Je ne conseille pas d'exercices en particulier, chaque individu est différent, ce qui est bon pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre.


Activités complémentaires autorisées

En complément des activités listées si dessus, je vous conseille la pratique d'activités sportives afin d'entretenir votre forme et prévenir d'une nouvelle lombalgie

    Yoga, Tai-chi, Qi gong : Encadré de préférence
    Natation : Principalement brasse coulée pour limiter les tensions cervicales et dos crawlé qui reste la nage la plus sûre pour votre dos.
    Vélo : Pensez à bien régler la hauteur de selle, votre jambe doit être quasiment tendue lorsque la pédale est au plus bas. Evitez le VTT sur des terrains accidentés risquant des créer des impacts dans votre colonne vertébrale.
    Marche : Munissez vous d'une bonne paire de chaussures de randonnée ou de course à pied. Naturellement, le running est à proscrire si vous souffrez du dos. Favorisez les terrains souples (sentier côtier du golfe du Morbihan, forêt...)

Activités à éviter

    Les sports à impact : course à pied, VTT, équitation, etc
    Les sports à gestes brusques : golf, tennis, etc
    Les sports de contact : judo, rugby, etc