Previous Next

SPORT ET CŒUR • LES 10 RÈGLES D'OR

Vous avez certainement déjà entendu votre médecin vous dire : « Je vous conseille de pratiquer une activité physique pour entretenir votre coeur ». Oui, la pratique d’une activité physique régulière est un facteur de bonne santé scientifiquement prouvé ! Mais une mauvaise réalisation des mouvements ou une intensité non adaptée au niveau du pratiquant peut être néfaste pour la santé.

Faire appel à un coach sportif diplômé sécurise votre pratique.

Cet article vous rappelle les règles d’or recommandées par le Club des cardiologues du sport, pour diminuer les accidents cardiovasculaire liés au sport. Vous pouvez retrouver les interviews de ce club dans le lien en bas de page.

Le sport absolument, mais pas n’importe comment !


Logo poumon
Règle 1

Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant pendant ou après un effort

Logo thermometre
Règle 2

J’évite les activités intenses par des températures extérieures infs à -5°C ou sups à +30°C et lors des pics de pollutions

Logo coeur
Règle 3

Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort

Logo cigarette
Règle 4

Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive

Logo medecin
Règle 5

Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort

Logo seringue
Règle 6

Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général

Logo chronometre
Règle 7

Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives

Logo maladie
Règle 8

Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)

Logo bouteille
Règle 9

Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition

Logo bilan
Règle 10

Je fais un bilan médical avant de reprendre une activité intense si j’ai +35 ans pour les hommes et +45 ans pour les femmes


N'hésitez pas à vous rapprocher de votre coach sportif ou de votre médecin traitant pour connaitre les démarches à suivre.